Qu’est-ce que Uptrade ?

Uptrade est la première plateforme européenne qui permet aux créateurs
et aux marques de se procurer rapidement des matières premières textiles inutilisées en revalorisant des stocks de tissus dormants.

Quel est votre rôle au sein d'Uptrade  ?

Nous sommes deux co-fondatrices. Charlotte est responsable de la partie commerciale et financière. Éléonore est chargée de la communication
et du marketing.

Quels sont vos constats de l'industrie textile
aujourd'hui ?

L’industrie textile se trouve actuellement dans une phase de réflexion.
Bousculée par la pandémie, les marques s’interrogent de plus en plus
sur leurs modes de production, les matières utilisées, les quantités produites, etc.
Alors certes, c’est une industrie très polluante et qui soulève souvent des questions d’éthique. Et pourtant, la mode n’a jamais été aussi omniprésente qu’aujourd’hui. Elle est le symbole d’un monde qui sans cesse change, se construit, s’améliore.
Poussée par les jeunes créateurs, la mode « durable » n’est plus une option.
Tous veulent que leurs collections soient l’étendard de cette réconciliation entre créativité et respect.

L’upcycling est né de ce changement de mentalité. Pour chaque nouveau vêtement, il n’est plus question de produire un tissu exclusif. Au contraire, il faut réfléchir
à des alternatives, créer en utilisant les tonnes de matières premières
déjà existantes.

On voit de nouveaux business modèles émerger comme la précommande ou la production à la demande qui permettent aux marques d’éviter la surproduction
et d’être plus réactives. L’écoconception est également un sujet tendance,
qui attaque le problème dans sa globalité, du sourcing matière à la production
et jusqu’à la fin de vie du produit. De nombreuses solutions voient le jour.
Tout l’enjeu réside dans la massification de celles-ci pour permettre à l’industrie textile de prendre ce virage plus responsable.

Quelle est votre vision de la mode responsable ?

Pour Uptrade, une mode responsable est une mode pragmatique.
C’est une mode plus durable et plus respectueuse de l’environnement,
qui promeut les savoir-faire et qui reste locale. C’est aussi une mode qui rémunère correctement tous les acteurs de sa chaîne de valeur et qui est transparente
sur ses pratiques.

Quels sont les engagements d'Uptrade
vis-à-vis de cette mode responsable ?

Chez Uptrade, on considère que la matière qui pollue le moins est celle qui existe déjà. Du coup, on a souhaité rendre accessible les stocks dormants des fabricants et des marques, pour revaloriser toutes ces matières oubliées.

Nous soutenons également pour la relocalisation de l’industrie textile en France et en Europe, pour valoriser les savoir-faire locaux et le travail en circuit-court ;
en rapprochant les différents acteurs de la chaîne de production, on limite l’impact environnemental des marques que l’on inscrit au cœur d’un écosystème symbiotique. Autre engagement important : la traçabilité des tissus que nous sauvons. Nous garantissons l’origine des tissus et la démarche responsable
de nos partenaires grâce à notre label « Tissu sauvé ». Enfin, nous œuvrons pour la protection du lien social en reconnectant localement les marques,
les confectionneurs et les fournisseurs.

Quelle est la perception d'Uptrade par rapport à ViJi ?

ViJi est un outil indispensable qui va permettre d’inscrire et de piloter
les engagements RSE de tout un chacun. Plus précisément, ViJi accompagne
les marques et les fournisseurs dans le développement de leurs stratégies RSE
et dans la collecte de données, puis leur permet de piloter et de suivre
la progression de ses engagements.

Pourquoi Uptrade se rapproche de ViJi ?

Pour rendre la mode plus responsable sur tous les volets, nous pensons
qu’il est indispensable d’unir nos forces et de collaborer
en exploitant les expertises de chacun. C’est pourquoi Uptrade
a souhaité devenir partenaire de ViJi.

Qu’est-ce que ViJi peut apporter à Uptrade ?

Grâce à ViJi, nous souhaitons inscrire notre démarche RSE dans notre ADN
et permettre à nos fournisseurs d’en faire de même.