Connaissez-vous l'origine des soldes ? Les soldes ont été créées en 1830 dans un but bien précis : écouler les stocks d'invendus de la saison précédente, et faire place aux nouveaux produits. En 1906, des lois sont créées pour éviter les abus. Les soldes doivent durer six semaines, doivent avoir lieu deux fois par an (les soldes d'été et les soldes d'hiver) et les articles soldés doivent être en vente depuis un mois minimum. Une bonne initiative, en soi, qui permettait d'éviter de jeter les invendus, de soutenir le commerçant et de proposer des produits moins chers au consommateur. Seulement aujourd'hui, qu'en est-il réellement ?

femme portant de nombreux sacs

Plus un commerçant a de demande, plus il adaptera l'offre. Et c'est comme cela que les soldes sont passées d'un simple déstockage à un véritable business à part entière. Aujourd'hui, tout le monde se rue sur les soldes afin de pouvoir profiter d'un maximum de réductions, et les commerçants adaptent donc leur production au nombre d'achats effectués, y compris pendant les soldes. Les commerçants ne cherchent donc plus simplement à écouler leurs stocks existants, mais créent du stock à écouler. Et c'est ainsi qu'en voulant profiter des soldes, on participe à la fast fashion, et à la surproduction de produits textiles.

pile de tissus

Rappelons rapidement ce que coûte la production d'un article :

Les plantes textiles comme le coton nécessitent de l’énergie, de l’eau et des pesticides, et épuisent donc les ressources naturelles. Du côté des textiles synthétiques, que l'ont retrouve dans la majeure partie des vêtements, ceux-ci émettent plus de CO2 que la culture des plantes textiles et polluent l'environnement, mettant des années à se dégrader.
On compte aussi le transport de l'article, qui produit des émissions de gaz à effet de serre. D'ailleurs, d’après la Fondation MacArthur, le secteur de la mode émet à lui seul 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre, ce qui est bien plus que les émissions du trafic maritime et des vols internationaux réunis.
Il faut donc bien avoir en tête que même si l'article coûte moins cher financièrement, son prix en ressources reste le même.

personnes asiatiques en train de coudre au milieu des tissus

Alors comment faire, doit-on vraiment supprimer les soldes de notre agenda ?

Chacun achète un article soldé parce que "à ce prix-là, ça vaut le coup", et en oublie l'utilité du produit. Alors s'en suit le schéma suivant : on achète parce que le produit est à moitié prix, et puis, une fois chez soi, on le range dans sa garde-robe, et on ne l'en sort plus. Selon une étude de Movinga, 68% des vêtements de notre garde-robe ne sont jamais portés. Alors oui, c'est vrai, il sera difficile de retrouver un produit pareil avec un prix aussi bas, mais finalement, n'est-ce pas un peu cher que de payer pour un article que l'on ne portera jamais ?

Voici différentes façons de profiter les soldes tout en minimisant son impact sur l'environnement et la production :

Faire le tri

Mari Kondo : "This one does not spark joy" (celui-là ne m'apporte pas de joie)

Afin d'éviter les achats inutiles, commencer par faire le point sur votre garde-robe. Qu'est-ce que vous portez, qu'est-ce que vous ne portez pas, qu'est-ce qu'il vous manque et dont vous auriez réellement besoin ? N'hésitez pas à vous faire une liste, pour rester concentré sur votre objectif, malgré les réductions alléchantes autour de vous.

Eviter les soldes en ligne

papier bulle

Qui dit ventes en ligne dit suremballage et transports additionnels. Favorisez le déplacement en magasin, et soyez plus responsables encore en y allant en transports en commun plutôt qu'en voiture.

Acheter durable

un pouce levé dans le feuillage

On l'entend souvent, les articles de qualité sont plus chers que la moyenne. Alors pendant les soldes, plus d'excuses ! C'est le moment de vous procurer des vêtements qui tiendront sur la durée, de soutenir l'économie locale et d'acheter des vêtements écoresponsables.

Vous voulez des astuces pour entretenir vous nouveaux vêtements ? Découvrez 10 gestes simples pour sauver la planète.